Voulez-vous coucher avec moi

Rendez-vous pris avec Alex la pétillante annonce de 28 ans tchatée sur un site de rencontres.
20h28 : Alex est plutôt mignonne, je suis agréablement surpris.
20h30 : Apéro en terrasse – chips et mojitos, goût de paic citron (je cite – bah oui, faut mettre du citron vert et pas du pulco dans le mojito…). Sa soeur est artisante, elle fabrique des chapeaux. Ca se vend bien.
21h15 : Resto cosy, c’est moi qui invite – Elle prend saint-jacques poêlées à la mousse d’asperges vertes, pavé de saumon sur fondant de poireaux et environ 20cl de Vouvray 2006 (j’ai bu le reste, tout de même). Elle m’explique la zone T (là où ça brille sur le front et sur le nez). Farandole de desserts au chocolat. Je passe discrètement mes doigts sur mes sourcils pour évaluer la viscosité de ma zone T.
22h40 : Bar, blablabla, bar de nuit, blablabla…
00h20 : Elle discute près des chiottes avec un Ken tellement bronzé que ça fait camouflage dans la pénombre. Elle me dit que c’est un pote.
1h30 : Mon rendez-vous s’est éclipsé aux toilettes again (c’est diurétique l’asperge), ça fait 20 minutes tout de même. Je commande un 4ème ou 5ème whisky coke et je compte les chevelures : il y a plus de blondes qui dansent que de brunes, je me demande si cette statistique se confirme en général. Je préfère les brunes (…en général). Je suis accoudé au bar (ça fait un moment), on me bouscule.
2H15 : Je suis chez moi. Seul. Je constate que mon rendez-vous n’est pas en ligne, nada, icone grisé… pas rentrée, peau de lapin.
2H25 : Je dégomme des nazis à company of heroes, mon coéquipier est un new-yorkais de 17 ans. J’en ai 32. Il me dit qu’il connait cette phrase en français : « Voulez-vous coucher avec moi ? »…

Commentaires (1)

  1. Oursin, le 11 septembre 2010

    Dans l’histoire, le poireaux de la farandole c’est bien toi !

Ecrire un commentaire





Tous les champs sont requis. Les commentaires sont modérés avant publication.
Les propos inappropriés ou injurieux seront effacés ainsi que toute forme de spam.