Judas

Frédérique O. le R. habite l’immeuble de briques rouges 12 rue de Bruillière. La bâtisse est ancienne mais bien entretenue. A 18h10 précise, la porte du hall grince et la gâchette se relâche. Sept pas irréguliers sur le carrelage qui raisonnent. Treize, si elle n’est pas rentrée le midi (un bref allez retour à la boite aux lettres). Les talons de ses Clergeries certainement, claquent le bois de l’escalier. Elle monte les marches comme un 14 juillet. Clop, clop, clop, clop. Au 2ème, elle marque un bref instant d’hésitation. Je la soupçonne de tendre l’oreille. Frédérique O. le R. garde parfois le chat immonde de Mme D. qui vie au 2ème. L’animal est aussi décharné que la vieille et a pris la mauvaise habitude de griffer mon paillasson. Ses mollets musclés se contractent, ses genoux carrés frottent la lisière du tailleur Cotélac bleu nuit. Clop, clop. Elle a déboutonné le haut de son chemisier. Les clavicules dessinent deux creux saillant. Son bureau du rez de chaussé à la BNP est exposé plein sud et la journée était chaude. Frédérique O. le R. se pince les lèvres, son petit menton remonte et se contracte. Clop, clop, c’est bien les Clergeries. Je me souviens qu’elle avait hésité au magasin Ruffaut du square de la Boétie, mais finalement avait pris les noirs, ce qui à mon avis, était le bon choix. La sueur a laissé un reflet brillant sur la peau blanche de son front. Ses cheveux sont impeccable. Elle tourne sa clé, ouvre la porte blindée et disparaît dans le couloir qui jouxte mon salon sans même allumer la lumière. Je peux maintenant suivre ses mouvements à travers la cloison.
Si cette saloperie d’eczéma se calme, je l’accompagnerai au marché demain, c’est samedi.
Frédérique O. le R. je vous aime.

Commentaires (1)

  1. Charmel, le 30 juin 2011

    C’est étrange comme histoire, glaçant. J’aime bien le style mais si c’est vraiment du vécu, je te conseil de consulter rapidement avant de passer à l’acte.

Ecrire un commentaire





Tous les champs sont requis. Les commentaires sont modérés avant publication.
Les propos inappropriés ou injurieux seront effacés ainsi que toute forme de spam.