Histoires d'amour et de rencontres inclassables

Intro · Teaser

« Mais si, puisque je vous dis que je suis amoureuse de cet homme que je n’ai jamais vu… Non je ne lui ai jamais parlé non plus… à vrai dire je ne suis pas sûr qu’il existe, mais peut-être que vous le connaissez ? »
L’amour peut surgir là où on ne l’attend pas. On a beau écarquiller les yeux, non, on ne l’avait pas vu venir.

Judas

Frédérique O. le R. habite l’immeuble de briques rouges 12 rue de Bruillière. La bâtisse est ancienne mais bien entretenue. A 18h10 précise, la porte du hall grince et la gâchette se relâche. Sept pas irréguliers sur le carrelage qui raisonnent. Treize, si elle n’est pas rentrée le midi (un bref allez retour à la boite aux lettres). Les talons de ses Clergeries certainement, claquent le bois de l’escalier. Elle monte les marches comme un 14 juillet. Clop, clop, clop, clop. Au 2ème, elle marque un bref instant d’hésitation. Je la soupçonne de tendre l’oreille. Frédérique O. le R. garde parfois le chat immonde de Mme D. qui vie au 2ème. Lire La suite… »

commentaires (1)

Le grand amour mais…

Bonjour à toutes et tous.
Je me suis séparée de mon ami après 7 mois de relation, il y a 1 mois. Je vous relate les « conditions » pour que la situation soit claire pour vous (désolée si c’est un peu long).

Nous nous sommes mis ensemble début Juillet 2010, mais nous nous connaissions depuis plus de 2 ans et avions une réelle attirance l’un pour l’autre. Lui était célibataire depuis 1 an et demi (après une relation de 2 ans) et moi je sortais d’une histoire de 5 ans (je suis partie, car je n’étais plus amoureuse, mais nous sommes restes très bons amis, ce que nous étions déjà). Lui voulait rencontrer quelqu’un et construire une vraie relation de couple. Moi je laissais juste le temps faire. Lire La suite… »

commentaires (4)

Une belle-mère standard

Ce n’est pas vraiment une histoire mais plutôt des petites tranches de vie avec mon mari et sa moman, je pense que beaucoup de filles en couple depuis un certain temps, s’y reconnaitront. N’hésitez pas à prendre le relais.

Le coup de file de 19h45
Sa mère appelle pratiquement tous les soirs et quand c’est moi qui décroche j’ai le droit au sempiternel « - Vous vous occupez bien de MON fils, avec le travail, il me dit qu’il est très fatigué en ce moment… » oh ! Pauvre chéri… intérieurement : « - Dites-donc Michèle, VOTRE fils, vous savez qu’il m’arrose encore la lunette des toilettes à 38 ans, vous trouvez ça normal ? ». En tout cas c’est pas le travail à la maison qui l’assomme et les mamans d’un bébé de 10 mois savent de quoi je parle. Lire La suite… »

commentaires (1)