Toutes les histoires

Intro · Teaser

Une vie ratée

Je me lance, même si cela me parait tellement commun de raconter son histoire. La mienne est plutôt banale mais ses séquelles persistent depuis toutes ces années.

Je n’ai jamais vraiment vécu d’histoire d’amour, et pourtant je suis à l’aube de mes 35 ans.
Je vis seule, dans un studio à Paris.
A 28 ans, à un anniversaire, j’ai rencontré Claude (on l’appellera Claude). A l’époque j’adorais être admirée, séduire, m’amuser, mais je n’avais jamais franchi le cap de la relation, pas que je ne le souhaitais pas… mais je rencontrais, on me quittait, avant que quoi que ce soit se passe. Lire La suite… »

commentaires (3)

Un amour impossile

J’ai vécu quelque chose de fort que je souhaiterai partager :

Je suis avec quelqu’un depuis longtemps (plusieurs années), quelqu’un que j’aime de tout mon cœur.
Cependant j’ai rencontré rapidement un autre garçon d’origine portugaise. Comme il vivait à Porto c’était une belle occasion de lui rendre visite – en toute amitié – et de découvrir la ville. J’avais organisé le voyage avec un ami qui devait m’accompagner. Mais trois jours avant le départ, mon ami m’a fait faux bond et je me suis retrouvée seule à partir là-bas. Je me suis sentie terrorisée mais aussi curieuse. J’ai failli annuler une dizaine de fois paniquée mais finalement j’y suis bel et bien allée. Lire La suite… »

commentaires (8)

Bonnie Parker et Clyde Barrow

Bonnie Parker et Clyde Barrow
Bonnie Parker et Clyde Barrow

Hiver 1926, Clyde Chestnut Barrow 17 ans est arrêté pour vol de voiture. Il a malencontreusement « oublié » de rendre un véhicule de location.
Clyde est né à Telico au Texas, le 24 mars 1909. Issu d’une famille de fermiers très modestes, il est le cinquième de six enfants. Au début des années 20, poussés par la misère, les Barrow s’installent dans une banlieue insalubre et délabrée de Dallas. Ils vivent sous un wagon quelques temps, puis sous une tente durement acquise. Pendant les 4 ans qui suivent sa première arrestation, malgré un travail légitime, Clyde enchaîne les larcins, vole des voitures, dévalise des magasins mais échappe régulièrement à la police. Lire La suite… »

commentaires (0)

Judas

Frédérique O. le R. habite l’immeuble de briques rouges 12 rue de Bruillière. La bâtisse est ancienne mais bien entretenue. A 18h10 précise, la porte du hall grince et la gâchette se relâche. Sept pas irréguliers sur le carrelage qui raisonnent. Treize, si elle n’est pas rentrée le midi (un bref allez retour à la boite aux lettres). Les talons de ses Clergeries certainement, claquent le bois de l’escalier. Elle monte les marches comme un 14 juillet. Clop, clop, clop, clop. Au 2ème, elle marque un bref instant d’hésitation. Je la soupçonne de tendre l’oreille. Frédérique O. le R. garde parfois le chat immonde de Mme D. qui vie au 2ème. Lire La suite… »

commentaires (1)

Roméo et Juliette

Roméo et Juliette
Le balcon de Juliette à Vérone

L’histoire se déroule dans la ville italienne de Vérone, sur les rives de l’Adige, à la fin du XIVème siècle. Depuis des années deux grandes familles véronaises, les Montaigu et les Capulet, entretiennent une haine réciproque. Ils se battent régulièrement et troublent l’ordre public dans la cité du prince Escalus. Exaspéré par ces querelles incessantes, le prince décide que les provocateurs de l’une ou l’autre famille seront désormais condamnés à mort.

Capulet le patriarche organise une fête en l’honneur de sa fille Juliette. Le comte Pâris, parent du prince, lui fait part de son désir d’épouser Juliette. Capulet acquiesce cette union mais le mariage ne serait être consentit avant deux ans, la jeune fille tout juste âgée de quatorze ans est encore trop jeune selon lui. Lire La suite… »

commentaires (3)

Quand le meilleur vire au cauchemar

Cette histoire je ne la souhaite vraiment à personne parce que ça laisse un goût plus qu’amer dans la bouche. J’ai passé certains détails parce que tout raconter aurait été beaucoup trop long.

Septembre 2008 : la fin d’un amour, le début d’un autre. Et pourtant, si c’était à refaire…
500 km nous séparaient, et pourtant je ne m’étais jamais sentie si proche de quelqu’un. On avait tout les deux énormément souffert par le passé, on se ressemblait. Du moins je le croyais.
5 novembre 2008, après des heures passés au téléphone, des semaines à s’envoyer des messages, je quitte tout. Je pars le rejoindre parce que je n’ai jamais été aussi sûre de moi. Du moins je le croyais.
Ce que je ne savais pas c’est que ce jour là, je laissais entrer dans ma vie un psychopathe, un mythomane violent. Lire La suite… »

commentaires (1)

Why do I do that ?

J’ai découvert ce site un peu par hasard, et l’idée me plaisait pas mal, sans que j’ose pour autant me lancer. Et puis finalement, après quelques temps de réflexion, je me suis dit que mon histoire avec mon ancien amour avait peut être une chance de figurer ici, dans les belles histoires… Donc je me lance (pardonnez-moi si c’est long, j’ai tendance à me lâcher quand j’écris !).

J’ai rencontré A. lorsque j’étais en Première au lycée. Dès début septembre, j’ai tout de suite accroché avec ce garçon, qui n’était pas particulièrement mignon mais qui dégageait quelque chose de puissant, d’intrigant, une fragilité et autre chose qui ne me laissait pas indifférente. Mais à cette période là, j’étais très amoureuse d’un ex à moi Lire La suite… »

commentaires (1)

Bien plus qu’une histoire d’amour

Cette histoire relate plutôt la fin d’une belle et longue amitié alors j’ai voulu la partager avec vous, même si cela est plutôt triste, ce garçon aura été mon étoile, un raz de marée dans ma vie, il a fait de moi la personne la plus heureuse du monde grâce à son énergie et son courage.
Pour la petite anecdote, nous nous sommes rencontrés à l’école primaire, j’avais pas vraiment de copains et il était chez les plus grands, il ma demandé de jouer à la marelle avec lui, j’ai dit évidement « oui » et tout à commencé là Lire La suite… »

commentaires (3)

Le grand amour mais…

Bonjour à toutes et tous.
Je me suis séparée de mon ami après 7 mois de relation, il y a 1 mois. Je vous relate les « conditions » pour que la situation soit claire pour vous (désolée si c’est un peu long).

Nous nous sommes mis ensemble début Juillet 2010, mais nous nous connaissions depuis plus de 2 ans et avions une réelle attirance l’un pour l’autre. Lui était célibataire depuis 1 an et demi (après une relation de 2 ans) et moi je sortais d’une histoire de 5 ans (je suis partie, car je n’étais plus amoureuse, mais nous sommes restes très bons amis, ce que nous étions déjà). Lui voulait rencontrer quelqu’un et construire une vraie relation de couple. Moi je laissais juste le temps faire. Lire La suite… »

commentaires (4)

Ne pas payer de mine

31 décembre 2009, j’ai rien fêté ce jour là, je suis resté chez moi. J’ai regardé un documentaire sur Michael Jackson et c’est tout.
1 janvier 2010, un message provenant d’une fille qui je ne connaissais pas laissé en commentaire sur Facebook, en espagnol ! (je parle espagnol) genre : « tu joues quel style de musique ? ». Moi j’ai trouvé ça bizarre, je suis musicien mais je ne savais pas qui c’était, pas de contactes en commun, rien, j’ai remarqué qu’elle était mannequin mais je me méfie beaucoup des rencontres sur Internet. Je lui ai répondu en français d’une manière froide : « rock, jazz », tout court.
On se posait et on répondait à une question par jour pendant une semaine. Finalement, j’ai osé lui demander pour se voir dans un bar, elle a choisi le lieu. Je suis un peu rock, décontracté, cheveux longs… Je suis arrivé avec 10 minutes de retard. Lire La suite… »

commentaires (0)

Une belle-mère standard

Ce n’est pas vraiment une histoire mais plutôt des petites tranches de vie avec mon mari et sa moman, je pense que beaucoup de filles en couple depuis un certain temps, s’y reconnaitront. N’hésitez pas à prendre le relais.

Le coup de file de 19h45
Sa mère appelle pratiquement tous les soirs et quand c’est moi qui décroche j’ai le droit au sempiternel « - Vous vous occupez bien de MON fils, avec le travail, il me dit qu’il est très fatigué en ce moment… » oh ! Pauvre chéri… intérieurement : « - Dites-donc Michèle, VOTRE fils, vous savez qu’il m’arrose encore la lunette des toilettes à 38 ans, vous trouvez ça normal ? ». En tout cas c’est pas le travail à la maison qui l’assomme et les mamans d’un bébé de 10 mois savent de quoi je parle. Lire La suite… »

commentaires (1)

Un amour d’enfance

Je m’appelle Clara, je suis française d’origine portugaise. Quand j’étais enfant je passais mes étés au Portugal dans la famille de ma mère. Il y avait un garçon qui habitait le quartier dont j’étais folle amoureuse. Il s’appelait Paulo. On a flirté ensemble plusieurs étés de suite. Ses parents ont déménagé et nous nous sommes perdu de vu. Les années ont passé, les vacances d’été au Portugal étaient plus rare avec le décès des parents de ma mère. Je me suis mariée et j’ai eu une fille.
En 2003, je suis partie quelques jours à Lisbonne dans le cadre de mon travail. C’était une fin d’après-midi ordinaire, noyée dans la foule du métro je rentrais avec ma collègue à notre hôtel. C’est là que nos regards se sont croisés, dans une rame bondée, un instant qui a bouleversé toute ma vie. Lire La suite… »

commentaires (7)

Les deux font la paire

C’était en mai dernier, gros gadin à vélo. En sautant un trottoir ma roue avant c’est coincée entre 2 pavés et je suis passé par dessus le guidon. Je suis mal tombé et crac c’est ma cheville gauche qui a pris, une douleur terrible, impossible de marcher, sans compter qu’un type en 4×4 avait failli m’écraser juste derrière. Les pompiers m’ont emmené aux urgences.
J’ai attendu plus d’une heure qu’un boxe se libère. Dans la salle d’attente, il y avait une fille assise à 2 sièges de moi avec le pied droit pris dans une attelle gonflable. On a sympathisé. La fille était là pour une chute de cheval, Je lui ai dis que moi aussi j’avais chuté mais que mon canasson avait des roues. Elle a trouvé ça drôle. Moi le pied gauche, elle le droit, on s’est dit qu’on pourrait s’entre aider, marcher collé l’un à l’autre comme des siamois. Le courant est tout de suite passé. La fille me plaisait bien. Lire La suite… »

commentaires (1)

Voulez-vous coucher avec moi

Rendez-vous pris avec Alex la pétillante annonce de 28 ans tchatée sur un site de rencontres.
20h28 : Alex est plutôt mignonne, je suis agréablement surpris.
20h30 : Apéro en terrasse – chips et mojitos, goût de paic citron (je cite – bah oui, faut mettre du citron vert et pas du pulco dans le mojito…). Sa soeur est artisante, elle fabrique des chapeaux. Ca se vend bien.
21h15 : Resto cosy, c’est moi qui invite – Elle prend saint-jacques poêlées à la mousse d’asperges vertes, pavé de saumon sur fondant de poireaux et environ 20cl de Vouvray 2006 (j’ai bu le reste, tout de même). Elle m’explique la zone T (là où ça brille sur le front et sur le nez). Farandole de desserts au chocolat. Je passe discrètement mes doigts sur mes sourcils pour évaluer la viscosité de ma zone T. Lire La suite… »

commentaires (1)